POURQUOI EST-CE QUE LE BOIS DE CHAUFFAGE CRÉPITE?

» Posted by on Feb 24, 2020 in Uncategorized | 0 comments

On ne peut pas le nier, il y a quelque chose d’exceptionnel à regarder et à entendre un feu qui crépite.  Il s’y dégage un sentiment de chaleur et de confort. Certaine chaîne de télé qui ne rate jamais une occasion d’être au gout du jours ont su tirer profit de ce phénomène en offrant à leurs téléspectateurs des heures d’images de feux de foyers qui crépitent.  Il s’agit d’un bon plan B pour ceux qui aspirent à un mode de vie plus sain sans investir dans une cheminée ou un foyer! 

Mais qu’est-ce qui fait qu’un feu produit ce crépitement?  Sur cette page nous allons examiner de plus près comment cela se produit. 

Lorsqu’une bûche est placée dans le feu, elle commence à chauffer et à brûler. À l’intérieur du bois, il y a un labyrinthe de poches microscopiques qui contiennent des fluides tels que de l’eau et de la sève.  Lorsque le bois brûle, ces fluides se réchauffent de la même manière que s’ils étaient chauffés dans une bouilloire sur votre poêle et finissent par bouillir puis se vaporiser pour créer de la vapeur. Cette vapeur se retrouve piégée dans les minuscules espaces de la structure de la bûche et exercera une pression croissante sur le bois. Finalement, le bois cède et se fend pour libérer cette vapeur gazeuse dans le feu. Le son que vous entendez est le bruit de ce qui est en fait une mini-explosion qui entraîne la rupture du bois. 

feu de foyer et bois de chauffage

En plus d’avoir de nombreuses poches microscopiques à l’intérieur, il est probable qu’il y ait également dans la bûche une série de nœud. Lorsque les gaz de combustion s’accumulent dans l’une de ces zones, ils peuvent générer une pression suffisante pour provoquer une explosion légèrement plus importante que celle décrite plus tôt. Suite à cette explosion, un morceau de bois est très souvent projeter à une certaine distance de votre feu.  C’est pourquoi il est toujours très judicieux de protéger un feu ouvert avec un écran ou de s’assurer que la porte de votre poêle est fermée. 

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que plus le bois chauffage est humide, plus le crépitement sera fort et important. Une bûche humide a un taux d’humidité aux alentours de 50 %, ce qui, en plus de provoquer des crépitements et des sifflements, réduira également la température du feu exactement comme si vous aviez versé de l’eau dessus! Si la température du feu n’est pas assez élevée pour enflammer les gaz existants, ceux-ci se dissiperont plutôt avec les particules de bois non brûlées sous forme de fumée et de suie. Ainsi, bien que vous puissiez entendre de beaux crépitements, ce type de bois de chauffage humide ne parvient pas à produire un volume de chaleur suffisant pour chauffer votre maison. Il produira au contraire beaucoup de fumée et laissera des dépôts de suie indésirables dans votre cheminée ou votre poêle. 

À l’inverse, une bûche de haute qualité séchée, qui contient généralement moins de 15 % d’humidité, crépite beaucoup moins, voire pas du tout. Elle produira cependant une chaleur bien plus importante et émettra beaucoup moins de fumée et de suie. 

Alors, ce feu crépitant est-il si formidable après tout ?  Eh bien, probablement pas pour ceux d’entre nous qui aiment chauffer efficacement leur maison sans avoir à supporter de grandes quantités de fumée et de suie ou à risquer un incendie de maison, car des tisons de bois brûlé atterrissent sur le tapis! 

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>