Uncategorized

L’ESSOUCHAGE EST-IL NÉCESSAIRE?

»Posted by on Feb 24, 2020 in Uncategorized | 0 comments

Une fois que l’abattage arbre a été complétée et que l’arbre a été mis en pièces, il ne reste plus que la souche qui a lui servi d’ancrage pendant de toutes ces années. Devriez-vous la laisser dans votre cour sans la toucher, ou l’enlever d’un seul coup avec un véhicule motorisé ? Ou alors pourriez-vous envisager de broyer la souche. Dans cet article nous allons étudier ce sujet en profondeur.  

Enlever la souche ou la laisser tel quel? 

Une vieille souche d’arbre peut ne pas poser de problèmes au début. Mais plus le temps qui passe elle peut devenir une nuisance. Les vieilles souches peuvent gêner la tonte de votre pelouse ou constitue un risque de trébucher pour vous et votre famille. De plus, elles rendent difficile la plantation d’un nouvel arbre le moment venu. 

Est-ce vrai que les souches attirent les termites et les fourmis? 

Peu de temps après qu’elles aient été séparées de l’arbre qui se trouvait sur votre propriété, les souches commencent un très lent processus de décomposition. Et oui, avec le temps, une souche en décomposition devient un lieu de prédilection pour les insectes indésirables comme les termites et les fourmis charpentières. 

Ainsi, bien que vous puissiez choisir de laisser la souche pourrir, les indésirables qui seront présent au cours du processus peuvent se répandre sur d’autres plantes et arbres sur votre terrain allant même jusqu’à envahir votre maison. Procéder à l’essouchage est le meilleur moyen d’éviter ces problèmes.

vielle souche 

Pour quelles autres raisons devrais-je enlever une souche? 

Les insectes indésirables ne sont pas la seule raison pour enlever une souche d’arbre. Vous devriez également envisager de procéder à l’essouchage parce qu’une souche en décomposition n’est pas très jolie. Elle peut ternir l’aspect de votre terrain et même affecter la valeur de votre propriété. 

Est-il préférable de retirer la souche de façon mécanique en l’arrachant ou de la broyer? 

Arracher une souche est le processus le plus intrusif des deux. Il consiste à soulever la souche puis à déterrer toutes les racines étendues de l’arbre. Comme vous pouvez l’imaginer, il faut beaucoup de temps, du jus de bras et des outils puissants pour faire le travail. Le bon côté des choses? Après avoir enlevé la souche, vous aurez le champ libre pour réaliser un aménagement paysager de grande envergure! Ce qui n’est pas si génial, c’est que l’arrachage de la souche laisse derrière elle un grand trou qui devra être remplis. Vous devrez donc acheter une grande quantité de terre. 

Le broyage de la souche créer beaucoup moins de dommage sur le terrain. Dans ce cas, les arboriculteurs utilisent une machine pour broyer complètement la souche en petits copeaux. Le broyage est beaucoup plus efficace que l’arrachage de la souche, mais il laisse les racines de l’arbre derrière lui. Si la souche est grande, le tas de copeaux produit peut également être assez important. Toutefois il est bon de savoir que les copeaux peuvent être utilisés comme paillis pour des plantes ou des arbustes. 

Alors quelle option choisir? 

Si vous avez à cœur de garder votre terrain en bonne condition, il est de loin préférable de procéder au broyage de la souche à l’aide d’une essoucheuse. Gardez à l’esprit que chaque situation est unique. N’hésitez pas à demander conseil à un arboriculteur certifié tel que Emondage Chambly.

read more

POURQUOI EST-CE QUE LE BOIS DE CHAUFFAGE CRÉPITE?

»Posted by on Feb 24, 2020 in Uncategorized | 0 comments

On ne peut pas le nier, il y a quelque chose d’exceptionnel à regarder et à entendre un feu qui crépite.  Il s’y dégage un sentiment de chaleur et de confort. Certaine chaîne de télé qui ne rate jamais une occasion d’être au gout du jours ont su tirer profit de ce phénomène en offrant à leurs téléspectateurs des heures d’images de feux de foyers qui crépitent.  Il s’agit d’un bon plan B pour ceux qui aspirent à un mode de vie plus sain sans investir dans une cheminée ou un foyer! 

Mais qu’est-ce qui fait qu’un feu produit ce crépitement?  Sur cette page nous allons examiner de plus près comment cela se produit. 

Lorsqu’une bûche est placée dans le feu, elle commence à chauffer et à brûler. À l’intérieur du bois, il y a un labyrinthe de poches microscopiques qui contiennent des fluides tels que de l’eau et de la sève.  Lorsque le bois brûle, ces fluides se réchauffent de la même manière que s’ils étaient chauffés dans une bouilloire sur votre poêle et finissent par bouillir puis se vaporiser pour créer de la vapeur. Cette vapeur se retrouve piégée dans les minuscules espaces de la structure de la bûche et exercera une pression croissante sur le bois. Finalement, le bois cède et se fend pour libérer cette vapeur gazeuse dans le feu. Le son que vous entendez est le bruit de ce qui est en fait une mini-explosion qui entraîne la rupture du bois. 

feu de foyer et bois de chauffage

En plus d’avoir de nombreuses poches microscopiques à l’intérieur, il est probable qu’il y ait également dans la bûche une série de nœud. Lorsque les gaz de combustion s’accumulent dans l’une de ces zones, ils peuvent générer une pression suffisante pour provoquer une explosion légèrement plus importante que celle décrite plus tôt. Suite à cette explosion, un morceau de bois est très souvent projeter à une certaine distance de votre feu.  C’est pourquoi il est toujours très judicieux de protéger un feu ouvert avec un écran ou de s’assurer que la porte de votre poêle est fermée. 

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que plus le bois chauffage est humide, plus le crépitement sera fort et important. Une bûche humide a un taux d’humidité aux alentours de 50 %, ce qui, en plus de provoquer des crépitements et des sifflements, réduira également la température du feu exactement comme si vous aviez versé de l’eau dessus! Si la température du feu n’est pas assez élevée pour enflammer les gaz existants, ceux-ci se dissiperont plutôt avec les particules de bois non brûlées sous forme de fumée et de suie. Ainsi, bien que vous puissiez entendre de beaux crépitements, ce type de bois de chauffage humide ne parvient pas à produire un volume de chaleur suffisant pour chauffer votre maison. Il produira au contraire beaucoup de fumée et laissera des dépôts de suie indésirables dans votre cheminée ou votre poêle. 

À l’inverse, une bûche de haute qualité séchée, qui contient généralement moins de 15 % d’humidité, crépite beaucoup moins, voire pas du tout. Elle produira cependant une chaleur bien plus importante et émettra beaucoup moins de fumée et de suie. 

Alors, ce feu crépitant est-il si formidable après tout ?  Eh bien, probablement pas pour ceux d’entre nous qui aiment chauffer efficacement leur maison sans avoir à supporter de grandes quantités de fumée et de suie ou à risquer un incendie de maison, car des tisons de bois brûlé atterrissent sur le tapis! 

read more